Qu’est ce que le Shiatsu ?

Littéralement, « Pression des doigts »,  « Shi » signifiant doigt et « atsu », pression.

Il s’agit d’une discipline japonaise de prévention de la santé. Elle est basée sur des techniques manuelles de pressions rythmées et de relâchements sur l’ensemble du corps. Le shiatsu propose également des techniques de mobilisation douces, des vibrations et des étirements.

Le praticien exerce des pressions, principalement avec les pouces et les paumes des mains, à travers les vêtements.  Il agit sur les bandes tendino-musculaires, et parfois plus précisément sur des points d’acupuncture (digipression). Ces points sont situés sur les méridiens ou trajets énergétiques qui parcourent le corps. Ainsi, l’utilisation des ces techniques va permettre de libérer les tensions et favoriser la libre circulation de l’énergie (Qi).

Logo shiatsu le point d'equilibre grand

Shiatsu et santé

Toute souffrance physique ou psychique trouve sa cause dans un déséquilibre ou un dérèglement de la circulation de l’énergie ou Qi, qui représente la force motrice de la vie.

Le rôle principal du shiatsu est donc d’éliminer les blocages pour rétablir une certaine harmonie dans le corps. En plus du soin manuel, Il s’appuie sur les principes fondamentaux de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), étudiée depuis des millénaires.

Il s’agit d’une approche holistique, qui prend en compte l’être dans sa globalité, ses dimensions physique, psychique et émotionnelle.

Pour la MTC, l’équilibre Yin/Yang, Qi(énergie)/Sang est le fondement de la bonne santé. De ce fait, il permet à l’individu de supporter tous les climats (météo ou social). Il augmente également sa capacité d’adaptation à son environnement et sa capacité à mobiliser les ressources nécessaires pour y faire face.

seance de shiatsu au japon

Un soin complet

En s’appuyant sur ces théories fondamentales de santé, notamment à travers le concept du Yin et du Yang, de la la théorie des cinq éléments et des huit principes, le shiatsu propose un soin complet qui permet d’agir sur la personne dans son intégralité. Plus être plus précis, ces concepts permettent de définir et catégoriser un déséquilibre afin d’évaluer ses risques d’évolution et d’établir ensuite une stratégie de rééquilibrage

Puis, comme je l’ai déjà souligné, l’objectif du shiatsu n’est pas de guérir la maladie mais de prendre soin de vous par la prévention, en tenant compte de votre état général et en vous aidant le mieux possible à entretenir et préserver votre santé.

Le shiatsu s’avère aussi être un complément très intéressant de la médecine occidentale. II est d’ailleurs utilisé pour l’accompagnement des personnes au cours de traitement au long cours et peut être très utile en prévention secondaire des maladies chroniques.  Mais, de toute évidence, il ne se substitue en aucun cas à un avis ni à un traitement médical. Si des pathologies diverses sont avérées (lésion cutanée, fièvre, hémorragie, fracture, ulcère, etc.) elles restent bien sûr du strict ressort du médecin.

dessin et photo d'un soin shiatsu au japon

Les principaux bienfaits du shiatsu

Le shiatsu, en favorisant le déblocage des zones de tensions, permet ainsi la restauration des facultés d’adaptation physiques en apportant vitalité et tonus, et psychiques, par la réduction du stress de la personne à son environnement.

Il aide ainsi à gérer et réduire les troubles fonctionnels, émotionnels, comportementaux et psychosomatiques.

Mais aussi (liste non exhaustive) :

  • Favorise la souplesse des tissus musculaires et des articulations
  • Améliore la ventilation pulmonaire
  • Favorise la bonne circulation du sang et des fluides et liquides organiques (lymphes, etc.)
  • Régularise et équilibre le fonctionnement du système hormonal
  • Permet de combattre et de réduire le stress
  • Favorise donc la baisse du niveau de cortisol et d’adrénaline dans le sang
  • Au contraire, favorise l’augmentation du niveau de sérotonine
  • Entraîne à terme une amélioration de la qualité du sommeil
  • Diminue les douleurs (de la nuque, des épaules, lombaires, digestives)
  • Stimule et renforce le système immunitaire
  • Empêche ou atténue l’apparition de certains symptômes ou dysfonctionnements
  • Aide à gérer les symptômes en cas de maladie chronique

En résumer, il prévient les maux de tous les jours et soutient le corps et l’esprit dans la traversée des différentes étapes de la vie.

A l’issue de la séance, le jusha (receveur) ressent un état de « calme tonique ».

Pour aller un peu plus loin

Sur l’origine du shiatsu

Sur la reconnaissance du shiatsu :

En 1955 le Ministère Japonais de la Santé reconnaît officiellement le shiatsu comme thérapie manuelle authentique.

La reconnaissance par le Parlement Européen : le shiatsu est l’une des huit approches complémentaires citées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement européen, votée le 29 mai 1997, en tant que « médecine non conventionnelle digne d’intérêt ». En Europe, le shiatsu est reconnu comme médecine alternative en Autriche et en Suisse.

La reconnaissance par l’OMS : le shiatsu, en tant que thérapie manuelle d’origine japonaise, entre dans la catégorie des médecines traditionnelles citées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Médecines complémentaires et Shiatsu